28 février, 2011

John Galliano est une grosse conne de cockney alcoolique et antisémite.

Ok, c'est qu'une radasse endimanchée dont on n'a objectivement rien à foutre, mais tout de même : beurkh !

La maison Dior (dont celui qui allait devenir le fondateur, sans état d'âme et sans qu'on lui mit un Lüger sur la nuque, habilla pendant la dernière guerre les femmes d'officiers nazis et celles de collabos notoires) se serait bien passée de cette piqure de rappel... et de prendre aussitôt les devants en le virant momentanément...

Regardez et écoutez-le. L'arbitre des élégances est proprement répugnant :

C'est pas un gouvernement, c'est une vraie fosse septique :

On vidange d'un coté, pour la remplir de l'autre.

C'est vrai qu'on l'aimait bien

même dans les pires nanards.
Sa carrière fut atypique... De "Rocco et ses frères à Elle boit pas elle fume pas, en passant par les calamiteux Mourir d'aimer et Docteur Françoise Gailland ou La vieille fille .
Drôle de destin. Bonne comédienne, sans doute, même si elle finit, comme tant d'autres c'est vrai , par " faire du elle-même", du Girardot, quoi, comme Gabin faisait du Gabin, Delon du Delon ! Après tout, c'est ce qu'on lui demandait et elle le faisait bien.

Alors souvenons-nous d'elle quand elle était sublime, car elle le fut.






Le paysage politique français et la parité

Le paysage politique français est enfin débarrassé d'une de ses figures les plus antipathiques. En dehors de toute considération éthique, politique, la vue de cette tronche hautaine, son timbre de voix, cette certitude affichée de sa puissance et de son impunité m'était physiquement insupportable.
Qu'aura-t-elle laissé, après quarante ans d'une vie politique désormais sub-claquante, à part le souvenir du soin apporté à son auto-subsistance carriériste et surtout celui des mensonges et des compromissions qui l'ont enfin perdue ? Juste un fait, un progrès, une réalité "sociétale" comme on dit : avec elle la parité homme/femme dans la malhonnêteté saloparde est enfin officiellement reconnue. Comme il y avait et depuis toujours des sales types, des sales mecs, il y a maintenant, au choix car le concept est tout nouveau et ce n'est pas facile de s'y faire, des sales bonnes femmes ou des sales nanas, des sales meufs...

Il fut un temps où l'"Honneur" d'une femme ne se plaçait que fort injustement là où l'on sait. Désormais, il se situe exactement au même endroit que celui des hommes, dans l'esprit, et ce pas forcément pour leur gloire.
Merci !

27 février, 2011

Remaniement ministériel

trouvé à l'instant sur le blog de Guy Birenbaum

Faut-il les descendre ?

On a beau être un adversaire farouche de la peine de mort, on est néanmoins en droit de se questionner sur le sort des dictateurs une fois qu'ils sont tombés. On ne va pas parler de ceux qui se sauvent à temps et vont finir leurs jours au soleil en profitant du magot, ou alors faut faire comme les israéliens avec les nazi, les traquer avec une très justifiée et efficace obstination et pourquoi pas.
On va parler de ceux qui se sont fait liquider, les Mussolini, les Ceaucescu, et quelques autres, car force est de constater que le nombre de ceux qui s'en tirent est incomparablement supérieur à celui de ceux qui morflent.
Alors bien sûr, il y a le tribunal de La Haye. Le problème de La Haye c'est que comme ça veut être tout le contraire des justices expéditives que pratiquent ceux qu' on y juge quand on réussi à les gauler, ça prend des lustres...
Alors je sais, Mussolini, c'est pas bien ce qu'ils lui ont fait , à lui et à sa compagne, oui, je sais le sort réservé en hâte aux Ceaucescu, c'était pas bien non plus, n'empêche que ça doit soulager, quand même, qu'on les ait jugées sommairement ou non, de zigouiller des ordures de cet acabit, non ? Honnêtement, je comprends qu'on craque... D'autant plus que la peine de mort, ils sont pour, non ?

Après, y a ceux qui se suicident (vraiment, pas ceux qu'on suicide). Pour Kadhafi, je penche, je sais pas pourquoi, pour cette hypothèse.

rien à ajouter...

on peut toujours trouver pire...

Il semblerait qu'entre ces tueurs du Maghreb et du Machreq que nous avons si allègrement soutenus pour des raisons toutes plus foireuses les unes que les autres, apparaisse aujourd'hui une hiérarchie bien ordonnée dans l'horreur. Ben Ali torturait, Moubarak aussi. Mais il semblerait que la palme revienne à Kadhafi avant même son départ et l'état des lieux effectué, au fur et mesure de découvertes quotidiennes dans les parties libérées du pays (en particulier à Benghazi), qui en font un vrai disciple appliqué de Sadam Hussein.

26 février, 2011

Petit glossaire pour évoquer la fin lamentable et honteuse d'une carrière politique faite de morgue, d'auto-satisfaction et de sentiment d'impunité.

terme officiel : démissionner

mais en fait tout ceux qui suivent conviennent et encore mieux :

balancer,
balayer,
bazarder,
bouler,
bouter hors de
chasser,
congédier,
débarquer,
déboulonner,
déchoir,
dégommer,
démettre,
destituer,
donner congé,
donner son compte,
écarter,
exclure,
ficher à la porte,
flanquer à la porte,
foutre à la porte,
licencier,
limoger,
liquider,
lourder,
mettre à la porte,
mettre dehors,
relever de ses fonctions
remercier,
renvoyer,
révoquer,
saquer,
se défaire,
vider,
virer.

Alliot-Marie ou " C'est le monde à l'envers ! "

C'est nous qui aurions dù aider les tunisiens à virer Ben Ali.
Eh bien, a contrario, ce sont les tunisiens qui d'une certaine manière nous débarrassent de son amie Alliot-Marie.
Moi, ce genre de situation, ça me réjouit et le coeur et l'esprit.

Duane Michals, suite

Les "Séquences" de Duane Michals

Madame Schrödinger, son chat et nous.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir


François-Marie Banier, déjà !

J'aurais fait un excellent physionomiste. J'ai trouvé ce matin sur un blog que je fréquente cette photo légendée ainsi : "Salvador Dali and friend". C'est un blog américain, et le bloggeur, de fait ne le connaît pas. La tronche du "friend" anonyme me dit quelque chose. Miracle du net, je trouve sur un autre blog confirmation de ce que je pensais. Il s'agit du jeune, élégant et déjà fort bien introduit François-Marie Banier.

Alècio de Andrade. Salvador Dali et François Marie Banier à l'Hôtel Meurice. Paris. 1970.

25 février, 2011

Un gouvernement ça sert à quoi ?

260 jours bientôt que la Belgique n'a plus de gouvernement. Est-ce pour autant un pays qui ne fonctionne pas, une sorte de zone de non-droit, infréquentable, façon Mad Max ? Contre toute prétendue logique, pas le moins du monde, ça ne marche pas plus mal que lorsqu'il y en a un, d'autant plus qu'il ne risque pas de tomber... Ce qui revient à dire en gros, que de bons fonctionnaires bien rodés suffisent amplement à faire tourner la boutique...

Et puis, nous devrions le reconnaître humblement, nous autres français, un pays sans gouvernement, c'est un pays sans ministres scandaleux.


MARSAULT, bédéaste, je suis fan !

Marsault est un (très) très jeune auteur de BD. Je l'ai rencontré par hasard là où je fais mes photocopies (j'y rencontre plein de gens intéressants et la gérante est devenue une amie).
On a sympathisé Marsault et moi et il m'a montré...

Bon, faut reconnaître, c'est du solide, du schwer, comme on dit en allemand ! Margerin et Reiser, à coté seraient presque, dans l'intention, du genre délicat... Le coup de génie de Marsault, c'est de raconter des horreurs, des vraies, des graves, mais avec un dessin doux, des couleurs pastel et, curiosité, presque toujours une voix hors-champ qui participe.
Il fait tout, scenario, dessin, couleur, lettrage et ce d'une main sure et d'un esprit pointu...

Retenez-le ! Il commence à être publié, ce n'est que justice, car comme souvent, ce genre de personne superbement atypique et radicalement déconnante, c'est on ne peut plus sérieux !
cliquez l'image pour agrandir

24 février, 2011

Aziza Mustafa Zadeh, j'aime !

Bobby McFerrin : une gamme pentatonic, mais c'est très simple !

Il pourrait n'être que ridicule... mais c'est qu'il est méchant ! Un tueur.





pour en voir plus encore si le coeur vous en dit....

http://gawker.com/#!5768216/muammar-gaddafis-most-memorable-fashion-moments

pour mémoire

Chema-Madoz, ma découverte de l'instant

pour en voir plus cliquez ci dessous :
(de Duchamp à Carelman en passant par Magritte,
certes, mais c'est vachement bien)

http://www.chemamadoz.com/

Boris Boillon ? faut pas en rajouter, surtout quand c'est faux...

Je viens de recevoir à l'instant d'un lecteur anonyme une photo prétendument trouvée sur "meetic" de Boris Boillon bottomless, bannière au vent, en érection...
Il s'agit de toute évidence d'un fake, d'un montage plutôt grossier fait à partir du visage recadré et facilement reconnaissable de la photo "officielle"qui a déjà "fait scandale". Je trouve ça assez nul de la part de ceux qui s'amusent à ce genre de connerie, car, dussé-je vous paraître chiant d'un seul coup après en avoir rigolé ma ration, il s'agit d'un sujet sérieux qui, s'il souffre qu'on s'en amuse tant c'est lamentable, ne supporte pas en revanche qu'on le traite par la malhonnêteté. Aussi vous vous en doutez, je ne la publie pas...
Ne croyez pas tout ce qu'on vous montre, même ou surtout si ça vous arrange... Voilà !

Et pendant ce temps, pendant que je rigole,

la famille Kadhafi tire à la mitrailleuse sur les insurgés. 650 morts à ce jour, probablement plus depuis que j'ai commencé d'écrire ces lignes .
A part le dire, je peux rien faire.
Et ça m'emmerde et ça me chagrine.

Politiciens de tous bords, penseurs de tous acabits qui attendez en tapinois que tout ça passe, chaque fois qu'il appuie sur la gâchette, c'est vous qu'il éclabousse du sang de ses victimes.

Vous êtes rouges de sang, n'étant rouges de honte.




Boris Boillon en slip devant Marine Le Pen


Bon ok, Marine, c'est pas sa copine, qui a montré la photo à la France entière.

Cela dit, s'il est fol et soigneux de son corps, il peut ! abdos-choco, sourire glamour. Il est, faut reconnaître, plus sexy que Nicolas son mentor.

On dirait quand même la une d'un journal people ou "communautaire".

Tiens au fait, j'y pense, en maillot de bain ou non, où est Madame Boillon ?
Un beau mec comme ça, il doit toutes les tomber.

Faut dire que même dans son t-shirt sous cutané, il assure...

Tiens à propos de diplomate, mon camarade me suggère d'essayer de trouver une photo de Paul Claudel ou de Saint-John Perse, oh, pas en maillot de bain, mais seulement sans cravate.
Non, on déconne....

2 ème mise en garde du soir, " La Cloclo"

23 février, 2011

Halva comme je te pousse

Comme je suis un levantin d'honneur, j'aime les loukoums. Mais ce que j'aime par dessus tout c'est le halva. Aujourd'hui j' ai craqué, j'ai ouvert un pot, exactement le même que sur la photo, auquel je résistais depuis deux mois. Aux pistaches... Il est un peu amer, légèrement astringent Parfait.

Tempel 1. Une comète ça ? ppfffft !

Tempel 1. On lui a envoyé, il y a cinq ans un missile sur la tronche à 38.000 km/h pour voir ce que ça lui ferait, mais comme ça a fait de la poussière, ce qui n'est pas vraiment étonnant, on n'a pas bien vu. Alors cinq ans après on y est retourné. Résultat : un cratère d'environ 500 m de diamètre. Entre les deux tours, elle avait fait le tour du soleil, y en a qui s'emmerdent pas .
Faut savoir que cette comète qui comme toutes les comètes fait rêver (enfin, moi, ça le fait !) n'est qu'un vulgaire caillou de six km de diamètre. Bref comme on dit chez moi, aulé rein qu'un chail ! et même pas rond ! Elle ressemble plus à une mojhette qu'à une comète !

Le brave abbé savait-il ?

Quand je fus en "colo", dans l'Ile d'Orélon, le brave abbé sympathique et pas pédophile pour un rond qui dirigeait les lieux nous avait appris une chanson de marin, normal on était non seulement au bord de la mer, mais cernés par la mer de partout :

HE ! GARCON PREND LA BARRE

Hé garçon prend la barre,
Vire au vent et largue les ris,
Le vent te raconte l’histoire,
Des marins couverts de gloire,
Ils t’appellent et tu les suis (bis)

Vers les rives lointaines,
Que tu rêves tant d’explorer,
Et qui sont déjà ton domaine,
Va tout droit sans fuir la peine,
Et sois fière de naviguer (bis)

Sur la mer et sur terre,
Au pays comme à l’étranger,
Marin sois fidèle à tes frères,
Car tu as promis naguère,
De servir et protéger (bis)

Hé garçon prend la barre,
Vire au vent et largue les ris,
Le vent te raconte l’histoire,
Des marins couverts de gloire,.M.M
Ils t’appellent et tu les suis (bis)

A l'instant j'y repense et comme j'ai oublié les trois quarts des paroles, je cherche et je trouve, et je découvre, à l'occasion, qu'il s'agit de la chanson de la P.M.M., entendez la chanson de la préparation militaire marine... (pour ceux qui l'ignore, quand le service militaire existait, on pouvait une bonne année ou plus avant l'incorporation faire une préparation militaire qui vous faisait d'emblée caporal ou même sergent ou l'équivalent, selon "l'arme").
Le savait-il, l'ensoutané vigoureux ? Comme c'est lui qui au grand dam de ma mère nous avait appris "O Sari Marès", chanson emblématique des afrikaaners reprise par la Légion Étrangère, plus j'y pense et plus je me dit qu'il ne pouvait pas l'ignorer...

"l'eau de mes cellules"

Vous connaissez cette pub d'une marque d'eau minérale, je ne sais d'ailleurs plus laquelle, où une jeune femme dit en substance à sa copine : "non, je ne bois pas, je régénère l'eau de mes cellules".
Mais non, bougre d'idiote, l'eau que tu bois tu la pisses, ce n'est pas elle qui va dans tes cellules, ou très peu d'elle. L'eau qui fonce dans ton cytoplasme, c'est celle que tu manges. " Comment ça, dit-elle, offusquée et incrédule, je mange de l'eau ? " Mais oui et en masse ! quand tu bouffes ton steack à la cantine ou dans ta kitchenette, tu t'envoies à peu près 75 % de flotte, le reste c'est du carbone, des sels minéraux, des protéines et quelques bricoles plus ou moins bonnes pour la santé, on va pas chipoter. Les légumes c'est pareil, d'ailleurs, toi aussi, thon ou canon, tu es surtout faite d'H2O, ma poule, c'est comme ça. Et c'est de cette eau là qui va dans tes cellules, pas l'eau que tu t'enfiles au goulot en étant persuadée qu'elle t'imprègne et te lave de l'intérieur.
Si tu y crois, "Compte là dessus, bois d'leau" comme on me disait quand j'étais môme.

22 février, 2011

Bernstein encore ! et par Bernstein. Faut pas se priver !

Ouverture de
Candide


1 ère mise en garde du soir, y en aura d'autres ! L'électricité est dangereuse !

Tu vas et tu viens où ? La pub la plus pudibonde et bêtement hypocrite du moment

Beaux comme les comédiens qu'ils furent

indispensable dès le matin

avant de rencontrer quiconque,
huit façons de prononcer " Bonjour" en japonais.
Répétez après eux !


La France et son gouvernement, et ses élites en deuil !

Ben Ali, Moubarak, bientôt sans doute Kadhafi, et bien d'autres à la suite, c'est la fin, l'hécatombe, la réaction en chaine ! La France et son gouvernement perdent un à un ces amis, mieux, ces frères qui leur furent si chers et c'est un déchirement.

Ne demandez pas à notre président, ne demandez à aucun politicien, à aucun intellectuel (excepté les Hessel, les Morin, dont on aimeraient tant qu'au contraire ils la ferment), les raisons de leur silence !

Ce silence, c'est celui du deuil, de la douleur, le cri inextinguible de l'Amitié qui meurt, Môssieur, sous les coups de boutoir du manant qui, en ingrat, réclame !

Celui de la dignité, de la peine, des capitaux perdus, des profits engloutis, du souvenir gâché des vacances gracieuses et des avions intimes.


Respectez ce silence, ultra gauchistes insignes !
C'est un peu de la France qui s'enfuit avec eux. Et il n'est pas de mots pour pleurer ces héros, augustes pères du peuple, qui faisaient de leur corps rempart contre l'islam et protégeaient nos biens, nos villas, nos palais, et puis nos entreprises !


Silence ! Silence ! Silence !
Faut-il vous le crier ?

Comme un Râga du soir... Une chaconne de Marais

Sempé, Cheatham, Leonard, le luxe, en quelque sorte...

21 février, 2011

Lorjou ne peignait pas pour faire joli...

Un site que me recommande Lésa me rappelle Lorjou. Et je me souviens à l'instant de ce que lorsque j'étais post-ado dans les années 60, un ami de collège, blésois de bonne famille, me racontais les "excentricités" de Lorjou en pleine quoique relative célébrité (non respect de la bienséance bourgeoise provinciale).
Lorjou emmerdait son monde. C'est aussi un très grand peintre qui ne tournait pas autour du pot... Il semblerait qu'on le redécouvre enfin.

Afghanistan

Général de Gaulle
(portrait effectué en 1961)

Qui aujourd'hui, oserait faire un portrait de ce genre de notre président ?

Le nuit porte conseil

En correspondance avec Lésa, à propos de la nuit.

J'étais en fac de ... à .... les bâtiments étaient organisés autour d'une cour centrale. Une nuit je rêvai que j'y trouvai un petit avion de la taille de ceux des manèges de foire et par un vol hélicoïdale autant qu'ascensionnel je m'évadais des lieux.
Je n'y remis jamais les pieds. Voilà !

Le premier film sonore aujourd'hui réconstitué était un film gay...

20 février, 2011

Des années que je cherchais ça !

rien que pour ces deux vers inoubliables
" Y en a qui supputent
Que je suis une pute"

J'ai trouvé !

J'aime ça !

C'est une vallée de Virginie.
Les indiens l'appelaient Shenandoah,
c'est à dire « La Belle Fille des Étoiles ».

C'est la version de Percy Grainger, bien sûr !

Pédagogie remarquable ou j'ai enfin vraiment compris *

le principe du "différentiel"




* en fait, comme toujours dans ce cas, je pourrai dire que j'ai vraiment compris quand je serai capable de l'expliquer à mon tour !

Dites, pourquoi ?

Pourquoi sont-ils intervenus en Iraq pour virer Sadam Hussein ?

Pourquoi sommes-nous intervenus en Afghanistan ?

Pourquoi n'intervenons-nous pas en Lybie, deux cents morts sans doute en quelques jours, tirés comme des lapins par les forces de l'ordre.

Ah ? c'est pas assez ? Et puis le tueur nous avait fait l'honneur de planter sa tente chez nous il n'y a pas si longtemps, un ami, encore...

Alors, c'est quoi le nombre réglementaire de révoltés abattus avant qu'on dise " assez !" ?

C'est à se demander si certains hommes et femmes politiques français n'en rêvent pas secrètement, de ces régimes-là. De la complaisance à la complicité il n'y a grand chose.

Salopards, fumiers, lâches, criminels complices !


Rien que pour la pêche !

Francis, Jacques, Georges et les autres et malgré quelques pains, c'est vachement bien !

Le nouveau blog qui m'est indispensable

Les bouquins et moi

Je ramasse tous les bouquins que je trouve, et je n'en jette aucun... Tenez, celui-ci par exemple, m'est-il vraiment utile ?
Il n'y a que quelques pages de textes pour vanter en 1954 les mérites du gouvernement communiste dans sa promotion de la culture et de l'histoire et la reconstruction du patrimoine de la Pologne.
Mais rien que pour les photos je le garde ...

Le Musée Copernic

Leçon d'histoire de l'art pour enfants des écoles,
visiblement la salle n'est pas chauffée.

petit concert dans la maison de Chopin

19 février, 2011

Guy Ribes raconte

C'était sur France-Cul il y a quelques jours, Guy Ribes raconte sa vie de faussaire. C'est une vie de faussaire, ok, "vie de faussaire, vie de misère" serait-on tenté de dire... Il n'y a pas de faussaires géniaux pas plus qu'il n'en est d'heureux. Il n'y a que des experts imbéciles et des acheteurs avides et réciproquement.
Mais avec sa gouaille façon Audiard, il dit des choses étonnantes, des souvenirs.
Il raconte comment sur la plage déserte de Cannes, dans les années soixante, il vit un soir Picasso débarquer de sa "limousine" (sic) et descendre sur le sable pour tracer de sa canne, avant de repartir, des dessins que la mer ou les pas des baigneurs effaceraient bien vite, en ignorant le prix...
Guy Ribes est le seul à les avoir vus.

Picasso ne pensait qu'au fric ? Pas si simple ! comme on dit.

J'aime bien cette histoire.

Béranger encore. Drôle ou bien triste : deux histoires de femmes

C'est superbe !
et (car) c'est Montero qui les chante




Pierre-Jean de Béranger. Le propre du génie est d'être impérissable

Cziffra, l'indispensable

Alors, non seulement, Cziffra malgré son physique de lutteur et ses mains d'étrangleur était virtuose, ça on s'en fout un peu y en a plein, mais il était furieusement "musicien", délicat interprète et improvisateur, inspirés et réunis.
Et puis, ce qu'on sait moins, c'est qu'il était drôle, la preuve :

D.S.K. Président ?

Moi, je vais vous dire, j'en ai tellement marre de voir leurs tronches que je suis prêt à voter DSK, pour qu'ils disparaissent ! Nettoyage ! Pcshhhhhhht ! du vent ! Caltez volailles !
D.S.K. avec un K comme Kärcher !
Y avait le
Vote Utile
Je viens donc d'inventer en urgence le
Vote Hygiéniste !

J'en suis là !

18 février, 2011

Et Chet Baker ? et puis Ruth Young, aussi ! rien de mieux pour oublier tout ça !

quoi "tout-ça " ?
ben oui, "tout ça" !

chacun, tout le monde, a son "tout ça" , non ?

La Mission Sainte-Bernadette : me voici rassuré !

Une sainte personne m'informe :
"Je vous confirme la mort du Révèrend Père Elie en 2010 , sa foi était entièrement tourné vers DIEU .

Il était aussi un homme et comme nous capable d'erreurs ..mais avant de partir de ce monde , il a fait le bien sur cette terre ...je sais que la Révèrente Michèle ne laissera pas s'éteindre la flamme de la mission ste Bernadette . "
Si la Révèrente Michèle a repris le tiroir caisse, alors, pas de problème ! me v'là tranquillisé.

Pour suivre un peu l'histoire cliquer ci-dessous :

The right question

17 février, 2011

Nathalie Kosciusko-Morizet ou "déconstruire, dit-elle... "

Nathalie Kosciusko-Morizet comme bien d'autres est très surprenante. Elle est pas sotte, pourtant, de prime abord.

Elle parle des maisons expropriées à la suite de la tempête Xynthia, l'an passé. Les gens qui les ont quittées, même si elles ont été épargnées y ont des souvenirs, et ne veulent pas, dit-elle, que d'autres les habitent si on ne les autorise pas à y rester.
(C'est sentimentalement défendable, c'est aussi et peut-être surtout le meilleur moyen d'éviter qu'il y ait des magouilles.)

Ces maisons seront "déconstruites" dit-elle sans rire à plusieurs reprises.

Non, elles ne seront pas détruites, rasées, ratatinées, elles seront "déconstruites", sans doute par des mal-entendants, pour ne pas mettre en danger les non-voyants qui pourraient vouloir y rester...

Nathalie Kosciusko-Morizet, prend visiblement les gens pour des "mal-comprenants" .


16 février, 2011

Ces petits vieux qu'on gruge !

Quand je pense à ce couple de petits vieux bien proprets (94 et 92 ans) partis pendant les fêtes en Tunisie avec leur fille et leurs économies pour faire un petit placement, oh, juste quelques centaines de milliers d'euros et qui probablement vont avoir tout perdu parce que, malgré son entregent, la fille, un peu légère, n'était pas au courant de la situation explosive du pays en question, ce que lui avait bien caché le vendeur qui proche du pouvoir en déroute ne pouvait l'ignorer, un ami, trop content de leur fourguer le bazar à la va-vite, d'empocher le cash, avant de se tirer comme et avec les autres. Rien ne prouve qu'ils vont profiter de leur mise ni la récupérer de si tôt.
Roulés dans le couscous, les vieillards et leur fille...
Ils auraient dû le savoir, nos petits vieux désormais sur la paille, ces bicots, même quand ils sont chic et vous prêtent leur avion, faut pas leur faire confiance ! Hortefeux l'avait pourtant dit, un ça va ! Ils ont eu affaire à l'autre...

C'est probablement pour ça qu'elle tire la tronche et qu'elle agresse un peu, la fille, pas parce qu'on l'a gaulée en flagrant délit de mensonges à répétition et qu'on cherche à la virer, non, mais parce que vu ce qui s'est passé, ses propositions, ses offres de services et le toutim, non seulement elle s'est faite arnaquer d'un pacson, mais vaut mieux pas qu'elle s'y re-pointe de si tôt, en Tunisie, même histoire de réclamer, de se plaindre ...

Bref, faire du biznès et investir en Tunisie fin décembre 2010, fût-ce tout à fait légal, c'est non seulement très immoral, mais c'est à peu près aussi con que d'avoir acheté des emprunts russes fin janvier 1917...

Bien sûr, tout ça n'est que le fruit d'une imagination tordue, la mienne.

Un régime islamique brrrrrrrrrrrrr !!!! quelle horreur !

Sauf qu'actuellement encore, des régimes dictatoriaux soutenus par l'occident au titre de rempart contre l'islam pur et dur torturent et tuent autant si ce n'est plus que les quelques régimes réellement islamiques radicaux hélas encore en place.

La question du jour : vaut-il mieux mourir sous les coups d'obscurantistes forcenés ou sous ceux d'enfoirés qui pour nous les combattent ?

Et voici la réponse : faites pas chier, tas de bougnoules, dans un cas comme dans l'autre, laissez-nous faire du fric avec ceux qui vous tuent. C'est quand même pas compliqué !

Ce que les tyrans laissent !

« c’est aux Egyptiens qu’il revient d’apprécier l’action d’Hosni Moubarak et la trace qu’il laissera dans l’histoire de son pays mais personne ne pourra contester la contribution qu’il a apportée à la cause de la paix dans la région».

dit François Fillon...

Ça me rappelle quand dans les années soixante certains osaient, oubliant un peu le reste, reconnaître à Mussolini l'extraordinaire mérite d'avoir asséché les Marais Pontins et à Hitler celui d'avoir construit le réseau autoroutier de l'Allemagne et vaincu l'inflation...

C'est à peu près du même niveau. On progresse !

Alliot-Marie ment... ou en France, tout finit par des chansons

sur l'air bien connu de la Cucaracha (le "cafard") chanson révolutionnaire mexicaine, reprise à une autre et bien triste époque par l'excellent Jean Oberlé :

Alliot-Marie ment,
Alliot- Marie ment,
Oui, elle ment, assurément !

Non ! Michèle Alliot-Marie ne doit pas démissionner !

N'étant pas élue, elle doit être virée,
tout simplement.

La torture, la mort et la stabilité

Pendant que vous qui nous gouvernez souteniez Ben Ali, Moubarak, et quelques heures encore avant leurs chutes leur proposiez nos flics en passant vos vacances, on torturait, on tuait dans leurs prisons tandis que vous voliez, peinards, dans leurs avions.

Je sais, d'aucuns vont dire " oh ! mais on savait pas, pourquoi ont-ils attendu pour le dire ?" Mais salopards insignes, ça fait vingt ans au moins qu'ils le criaient, pour ceux qui sont encore en vie et que vous faites semblant de ne pas entendre au nom de la "Stabilité", de la peur de l'Islam et surtout de vos intérêts.

Vous qui les avez soutenus, de tous bords, quoi que vous disiez, vous avez sur les mains du sang de leurs victimes.
Frottez, frottez, ça ne partira pas, même si vous adorez vous les frotter, les mains...

15 février, 2011

L'Islande ? On nous cache avec soins ce qui s'y passe...

Relais du blog d'Olivier Autissier, à faire passer d'urgence

http://www.cadtm.org/Quand-l-Islande-reinvente-la

http://www.parisseveille.info/quand-l-islande-reinvente-la,2643.html

"Protégez- moi de mes amis..." et la manière dont la France voit la justice des autres pays, de Cassez à Battisti...

Quand on voit comment le gouvernement français oeuvre pour la libération de cette jeune femme, prisonnière au Mexique, on ne peut s'empêcher de penser au célèbre aphorisme, et qu'elle est plutôt mal barrée.

Certains le datent du IIIe siècle avant JC et l'attribuent à Antigone II, roi de Macédoine. Le maréchal de Villars, l'aurait repris à son compte après que Saint François d'Assise l'eût paraît-il fait sien.

En attendant, ils font tout ce qu'il faut pour braquer ceux qu'ils l'ont jugée.

Mais je me pose une question. Ne seraient-il pas en train de confondre la pauvre Florence Cassez et l'incertaine Ingrid Betancourt ? Vous savez, pour eux, dans ces pays sous développés... qu'on soit enlevée par de prétendus révolutionnaires ou jugée par des juges officiels, c'est tout rastaquouères et compagnie... Florence Cassez est sans doute innocente, peut-être ne l'est-elle pas, c'est comme ça pour tout le monde et ce n'est plus la question, au vu des accords internationaux, elle devrait rentrer.

Reste une chose curieuse. Ce gouvernement qui cherche à juste titre à la faire revenir, met en doute l'autorité de la justice du Mexique quand il était beaucoup moins regardant sur celle de l'Italie des années 70/80 dès qu'il s'est agi récemment d'extrader Battisti...

Evidence cruelle et musicale !

Cette superbe cantate de Rameau dédiée au roi Saint-Louis inspira-t-elle, horribile auditu, le début de la Marseillaise et un peu du Chant du Départ ?

14 février, 2011

Le meunier, son fils et l'âne


Donkey cart fail! brought to you by Free Videos

Saint-Valentin, surprise et fin.

Saint-Valentin ? tintin, ouais !

J'ose à peine vous raconter...
Ce matin mon compagnon rien que pour déconner s'approche de moi et de cet ordinateur d'où je vous écris, et me disant en traître : "Bonne Saint-Valentin, mon chéri !" s'apprête à m'embrasser... C'est alors que je m'étrangle de stupeur, je me mets à tousser hors d'haleine, comme un vieux catarrheux, bref, du romantisme en barre.

Faut vous dire que je suis pas très Saint-Valentin, pas très "fêtes" en général. J'ai vécu avec quelqu'un qui était très Saint-Valentin, mais il était aussi très Étrennes, très Fête des Mères, des Pères et même, vu qu'il en avait encore une, des Grands-Mères. Il était tout autant anniversaire et fête, que ce soit les siennes ou celles des autres, un vrai calendrier, doublé d'un obituaire car les anniversaire des décès l'intéressaient aussi ! impossible d'échapper à ses souhaits ! Jamais connu quelqu'un d'aussi festif ! Le problème c'est qu'il voulait savoir ce qu'on voulait comme cadeau comme il savait très bien ce qu'il voulait qu'on lui offre... Moi, ça me gavait... Je voulais qu'on me fasse "une surprise" ! N'importe quoi mais une surprise ! Impossible !

Nos pathologies étant devenues de surcroît définitivement incompatibles (et malgré nos qualités respectives !) nous nous sommes séparés. N'empêche, il y a toujours des effets collatéraux, fut-ce quinze ans après. Mon étranglement matutinal en est la preuve...

FRANCE !

12 février, 2011

Un rêve américain...

Leonard Bernstein n'est pas que l'auteur de comédies musicales distrayantes ou émouvantes, ou le remarquable "Candide", il est aussi l'auteur de cette chose extrêmement subversive... Ca s'appelle "Trouble in Tahiti" et c'est le rêve américain des années cinquante vu par l'étonnant Bernstein. C'est terrifiant... ( Il s'agit d'un film réalisé en 2000 d'après l'oeuvre originale)






A qui l'tour ?

Ben Ali
Moubarak
..................?

11 février, 2011

Actualité en Noir et Blanc

L'actualité est cruelle, les codes insuffisants...
Hier soir, l'évènement n'était pas à Paris dans la contemplation du président français comme celui-ci l'eût ardemment souhaité, mais au Caire dans celle proprement invraisemblable de son collègue et ami égyptien.
Il ne suffit pas de mettre un costume noir et une chemise blanche pour intéresser son monde quand on n'a rien à dire.
A moins d'imaginer que ce costume est un symbole d'inamovibilité...

10 février, 2011

Moubarak par petits bouts

Visiblement, Moubarak est plus dure à cuire que Ben Ali.
Il refuse de partir en un seul bloc.
Bon, ils l'auront pas sur pied, il va falloir qu'ils le débitent sur place s'ils veulent s'en débarrasser, les égyptiens, en tranches, en cubes, bref, en morceaux, je vois pas d'autre solution.

Allez, deux pour le prix d'un !

L'Art d'Aimer et la Réclame.

bien sûr, le petit cartel de milieu droite précise : "si vous êtes en âge, ne vous en privez pas..." Veut-il dire qu'il faut être légalement majeure, ou qu'il faut au contraire être encore jeune pour s'offrir et offrir ce genre de fantaisies...
Mystère de la réclame !

09 février, 2011

Ce que femme veut !

C'est la petite phrase du jour !
Madame Strauss-Kahn annonce qu'elle est contre un deuxième mandat de son mari à la tête du FMI !
Eh voilà ! de là à en déduire qu'elle aimerait bien revenir faire ses courses avec son petit panier à ce qui fut le marché Saint-Honoré... (oui, là où Madame de Gaulle en son temps achetait elle-même ses poulets...) désormais temple de verre et du dizaïgne !
Ah, la politique du commerce de proximité ! D'aucuns prennent cet aveu pour un signe de candidature du mari, et le plus terrible, c'est que c'est bien possible...

Il est à qui le gros navion ?

On s'indigne de ce que Alliot-Marie et Fillon ont utilisé gracieusement des avions pendant leurs vacances récentes. Pour noyer le poisson qui pue, on attire surtout notre attention sur le fait qu' ils n'auraient rien payé. Bon ok, c'est limite, quand on est ministre, ça fait pagaille, mais en soi c'est véniel. En revanche ce qui est important et qu'on prend soin d'éluder, c'est de savoir qui les leurs a mis à disposition. Si c'est la reine d'Angleterre, le président d'Allemagne, où même des Indes, ok, on dira que c'est à charge de revanche, et que le litre de kérosène ne sort pas des veines d'un peuple assujetti... mais quand c'est un voyou notoire au bord du précipice qu'on se propose d'aider en envoyant ses flics, alors là, ça devient un peu emmerdant, car non seulement c'est con, c'est cracra,et le signe évident d'une collusion indigne mais c'est surtout celui d'une incompétence rédhibitoire.
Je sais, on va me dire, mais on fréquente bien ces voyous en visite officielle... Ben oui, mais pas forcément, et même qu'on ne devrait pas non plus, d'ailleurs certains dirigeants refusent...
Quand à la reine d'Angleterre ou son premier ministre, au président d'Allemagne ou à sa chancelière, à celui des Indes, jamais ils ne se permettraient ce genre de trocs foireux...

C'est pas compliqué. Quand on est ministre en exercice, on ne passe pas ses vacances, fût-ce en les payant au prix fort, dans un pays où l'on torture et assassine. Quand on est ministre en exercice, sauf incompétence, légèreté notoire ou sincère adhésion à leurs pratiques ignobles, on connaît ces pays pour mieux les éviter, non ?


Le pouvoir iranien est extra-ordinaire !

Les cinéastes iraniens Jafar Panahi et Mommamad Rasoul sont en taule.
Parce qu'ils ont fait un film ?
Vous rigolez ! Ils sont en taule parce qu'ils avaient l'idée de faire un film et l'intention de le tourner.
Je dois avouer qu'un gouvernement qui réussit ce genre d'exploit en matière de prévention contre les risques de "contamination démocratique", de principe de précaution appliqué à la création et à la pensée, force l'admiration, tout simplement.

08 février, 2011

Tous pourris ?

Bien sûr que non ! La formule poujadiste est toujours hors de propos.
Mais celle de Orwell, en revanche :
"Certains sont plus pourris que d'autres !"
reste hélas applicable...

07 février, 2011

Je suis fou d'inquiétude !

Je regarde et j'écoute, en vous écrivant, la Soirée Médiapart en hommage à Hessel et en soutien aux révolutions en cours !
Je cherche BHL, je cherche Finkielkraut, je cherche Onfray, Glucksmann, Fadela Amara, Ferry, je cherche Kouchner, Rama Yade, Ségolène (Aubry est à Dakar) ! Mais où sont-ils ?
Rassurez-moi, ils sont toujours vivants ?
Alors, BHL,
la
Tyrannie à Visage Humain
c'est pour quand ?

Eric Rouleau est passionnant

Cet après midi sur France Inter il explique des choses essentielles, actuelles ou historiques
- "L'islamisme" est depuis toujours un épouvantail destiné à faire durer les tyrans avec la complicité de leurs amis occidentaux pour des raisons diverses allant du délire idéologique aux intérêts économiques bien pensés, d'où la panique actuelle.
- C'est pour la même raison, qu'on a soutenu Franco et Salazar en leur temps, là, l'épouvantail c'était le communisme.
- L 'idée d'un peuple arabe immature dont la structure mentale est incompatible avec le concept de démocratie a été longtemps ressassée comme une simple évidence. Seul le gouvernement israélien actuel et quelques rêveurs le prétendent encore qui soutiennent toujours le tyran dans la débine.
- Contrairement à ce qu'on nous fait croire, ou qu'on a soigneusement oublié, entre la chute du Shah et la prise de pouvoir par Khomeini, il s'est passé un peu plus d'un an pendant lequel tous les partis, même les plus invraisemblables ont eu droit de cité en Iran. C 'est important de le savoir... Qui a donné le coup de pouce à Khomeini ?
- Ben Laden est particulièrement haï des musulmans, de tous les musulmans.
- Les frères musulmans, n'ont plus commis d'attentat depuis celui raté contre Nasser,dans les années 50. Quand à celui qui élimina Anouar el Saddat, il ne leur a jamais été attribué, mais à un groupuscule sans aucun lien avec eux...

Eric Rouleau est journaliste français, qui fut aussi diplomate, né au Caire, arabophone, ça aide...

Mado Robin à Yzeures sur Creuse, ou les divas naissent toutes quelquepart !

cliquez les images pour les agrandir
Vous savez sans doute l'admiration que je porte à Mado Robin. Oh, pas au phénomène vocal, non, mais à l'authentique musicienne qui vocalise admirablement et dont la diction est parfaite. J'en parle avec d'autant plus de détachement qu'en général, je préfère les voix graves, hommes et femmes réunis.

Callas était contre toute attente new-yorkaise de naissance, Marilyn Horne de Pennsylvanie, Joan Sutherland de Sidney et Tebaldi de Pesaro. Il faut bien naître quelque part !
L'immense Mado Robin était tourangelle, limite berrichonne !

C'est ainsi qu'il y a, à Yzeures sur Creuse, un musée Mado Robin. C'est dans sa maison natale et c'est un endroit délicieux, c'est de surcroît à un jet de biface du superbe Musée du Grand Pressigny !

et puis rien que pour vous prouver que je dis pas de bêtises, écoulez-là :






Michèle Alliot-Marie et la Dordogne

Michèle Alliot-Marie envisage pour éviter toute équivoque de ne plus désormais passer ses vacances qu'en Dordogne. Mais, fût-ce chez les producteurs de truffes ou de foie gras, gageons que par son entregent elle saura y trouver un ami de Khadafi, un fidèle de MVI, un pote de Bouteflika, un fournisseur des trois, pour l'accueillir dans son domaine... Un carnet d'adresse, ça ne se refait pas sous huitaine !

06 février, 2011

L'âme sans-culottte

Quand je vois des peuples qui se libèrent, j'ai beau être le plus gentil des hommes, j'ai l'âme sans-culotte, j'ai le coeur-guillotine, j'ai l'esprit haut-et-court ! Je rêve de têtes qui tombent, avec ou sans procès ! les tyrans en font-ils des procès ? oui ! et quand ils en font, ils les truquent ! Je sais, c'est pas raisonnable, cette violence, fût-elle simplement rhétorique ! N'empêche... Quand je vois comment sont en train de se faire embobiner ceux qui luttent pour leur liberté, fussè-je, encore une fois, le plus doux des humains, j'ai néanmoins sur le papier des idées meurtrières, des pensées vengeresses, la liberté tueuse, la justice assassine !

Egard Morin, la parole douce, mais ferme cependant ...


Edgar Morin / Teaser
envoyé par Mediapart. - L'actualité du moment en vidéo.

Cocteau dit :

Si tu te rases le crane, ne garde pas une mèche pour le dimanche.

"Le Coq et l' Arlequin"

Entr'acte

05 février, 2011

Le Justicier Solitaire et son jeune et fidèle ami !

Ce qui n'ont pas vu le dimanche après midi au Pax (rue des Feuillants, Poitiers !)dans les années cinquante les aventures du Justicier Solitaire ("The Lone Ranger", in english!) sont amputés d'une part de leur esprit d'aventure et de leur goût de l'amitié virile !
Voici la séquence liminaire où le Justicier Solitaire rencontre le jeune indien qui sera un peu son Vendredi ou son Bernardo parlant... Ils sont faits l'un pour l'autre, d'ailleurs ils se le disent ! Regardez bien leurs costumes, ils ne seront malgré leurs aventures échevelées jamais plus poussiéreux que dans ce court extrait.

Il faudra noter aussi que chaque galop du héros déclenche immanquablement l'Ouverture de Guillaume Tell !

"Youdream"

Je suis un gros rêveur et un habitué de Youtube, Dailymotion et autre Viméo. En ce moment je suis confronté nuitamment à quelque chose qui m'épuise. Chaque fois que je m'apprête à commencer un rêve, je dois aller, dès mon endormissement, l'ouvrir sur mon écran mental en cliquant parmi des icônes. Je suis comme sur "Youdream" et devant la multiplicité qui m'est offerte, je passe mon temps à ouvrir des rêves et à les refermer sans en suivre un de bout en bout... C'est frustrant et très désagréable. Je consacre donc en fait mes nuits à cliquer... C'est nul, heureusement depuis cette dernière nuit ça s'est calmé. Je vais pouvoir re-rêver normalement, enfin , j'espère.

jouons un peu !

video

Merci à Nathalie qui m'a fait cet envoi !

Pour ceux qui tapent encore avec deux doigts !

Bougon, Deux-Sèvres. Étonnant, non ?


plus anciens que les pyramides d'Egypte ! Ils sont forts ces poitevins !

Les histoires que racontait Lalo

Elie racontait cette histoire qu’Elie Semoun ou mieux encore Elie Kakou aurait pu raconter.

Ca se passe à Beer Sheva, dans les années soixante dans un cinéma de quartier populaire où tout le monde se connaît. On donne un peplum du genre “Quo vadis”. Arrive le moment où dans l’ arène, les lions vont dévorer les martyrs ! Madame Zylberstein (chez Kakou ce serait bien sûr Madame Sarfati) hurle au projectionniste :
“Arrête le film, arrête le film, les lions, ils vont manger des juifs ! “.
Le projectionniste arrête le film et dit à la dame, “Mais Madame Zylberstein, ce ne sont pas des juifs, ce sont des chrétiens !” et relance le film.
Dix minutes après, la même dame hurle : “Arrête le film, arrête le film !”
"M'enfin, Madame Zylberstein, je vous ai dit que c’étaient des chrétiens !" s'énerve le projectionniste.
“Mais oui, lui crie-t-elle, justement, là, en bas à droite , y a un lion qui mange pas !".

04 février, 2011

Juste comme ça...

Yalhane Mécili, résistant

Yalhane Mécili, 31 ans, est le fils d'Ali Mécili
"Presque vingt-quatre ans après l'assassinat impuni à Paris de son père opposant au régime algérien, il use à son tour des mots pour en dénoncer le pouvoir. Dans son rap au verbe dur, l'affaire d'Etat qui a tué son père n'est évoquée qu'en passant. Spéciale dédicace au président Bouteflika, au régime militaire qu'il incarne, et à la France qui les soutient."
c'est sur Rue 89, à l'instant

En plus c'est vachement bien. Faites connaître !

03 février, 2011

La question que je me pose

Bon, sur certaines planètes on sait qu'on s'y gèle, sur d'autres qu'on y cuit. Y aurait de l'eau ou pas, un peu de vie ou non ! Mais même sur la lune sur laquelle nous fûmes, on ne nous a pas dit !
Je vais vous paraître futile et bien léger, hors la terre, sans même quitter le système solaire, voire la Voie Lactée, où qu'on soit, ça sent quoi ?

Je vous ai jamais dit qu'il était rose !

je vous ai dit qu'il était rouge, l'éléphant !

02 février, 2011

Rien que pour le plaisir, celui de l'esprit, c'est bien au delà ! car le propre du génie c'est dêtre universel,


Cohen l' est qui parle à tout le monde.

Je relis à l'instant, le
chapitre où dans "Belle du Seigneur", Ariane se prépare à recevoir et pour la première fois Solal tandis que son mari est censé être au loin.

Intimité, (un peu! ) dévoilée, bref, chez nous :





Délit de sale gueule

Je sais c'est injuste. Je vous en ai déjà parlé. Mais comme c'est d'actualité je vous en reparle. Ma pharmacienne la plus proche ressemble comme deux gouttes d'eau à l'ineffable M.A.M. Elle en a le physique, la coupe de cheveux, leur couleur, les lunettes, la sécheresse et le charisme ... Elle est en tant que pharmacienne l'équivalent de ce que son sosie est en politique.
Fussè-je perclus, catarrheux sub-claquant, je préfère me trainer cinq cents mètres plus loin que de lui laisser le moindre sous d'automédication !
Pour des prunes, car comme l'autre, elle s'en fout !

"La tentation du Nil..."

On va simplement se rendre à l'évidence. Ces gens qui nous gouvernent sont incapables de comprendre et simplement prévoir (c'est gouverner, dit-on !) l'imminence de la fin d'un régime qu'ils soutiennent. On va pas parler en termes de morale, la morale leur est étrangère, mais tout simplement en termes de compétence... Ils sont incompétents. Faut faire avec.
Bon, cela dit, si Alliot-Marie et son pote, rêvent d'une croisière en amoureux sur le Nil, faudrait peut-être que le Quai d'Orsay les prévienne qu'il faut pas qu'ils trainent...

Michèle Alliot-Marie et son poudrier

Bien sûr, Michèle Alliot-Marie n'a pas à se regarder le matin devant sa glace en se rasant et faire son examen de conscience... Mais elle a sans doute quand même un petit poudrier, non ?

Le Qatar est un pays intéressant

pour mille et une raisons. Le fait aussi qu' Al-Jazira y est non seulement installée mais soutenue prêche en sa faveur.

Vous la voulez ma recette du jour, enfin, du soir ?

Bon la voici !
Vous faites cuire dans l'eau, des carottes, des navets et des pommes de terre. Au four vous faites dorer des cuisses de poulet (c'est qu'il y avait dans le fridg, ce soir !) . Quand celles-ci sont prêtes, dans une cocotte vous faites revenir force oignons, auxquels vous ajoutez votre poulet bien doré. Vous laissez cuire ensemble pendant un petit moment. Vous ajoutez alors du miel liquide, des raisins secs, des olives. Quand tout ça a fait connaissance, un bon verre de fleur d'oranger pour déglacer un peu. Et puis un citron confit au vinaigre coupé en petits morceaux, un peu de son jus et un peu d'eau, du viandox, vous laissez mitonner tout ça une bonne heure à feu doux. N'oubliez pas le piment en poudre. Oui, je sais, j'ai redécouvert le tajine ! et alors ?

Piqûre de Rappel



Drôle d'histoire... On a dansé, les Rita Mitsuko nous ont fait danser sur une chanson qui ne parle et ce clairement et sans masque, que de la mort, du cancer, et autres joyeusetés... Normal, Marcia Moretto dont parle la chanson était danseuse... N'empêche, n'importe qui ne peut pas se permettre ce genre d'exercice... c'était de surcroit leur premier ou presque.


Le voeu de Moubarak

Moubarak a déclaré "qu'il mourrait sur le sol égyptien"
Puissent ses concitoyens réaliser son voeu.

01 février, 2011

Les entendez-vous ?

nos BHL, nos Kouchner, nos Valls, nos Montebourg, nos Finkielkraut, nos Copée, nos Royale, nos Aubry, nos Rama Yade, nos Fadela Amara et même nos Mélanchon , nos Besancenot et nos autres de tous bords, se réjouir un peu du jeu de massacre qui dégomme les Ben Ali, les Moubarak en attendant les autres ? Je sais, ils ont du boulot, je leur demande pas d'aller sur place, encore que Kouchner, "l'étonnant voyageur", ma foi, en ce moment il a le temps... Ils pourraient au moins causer un peu, non ? Impossible !
Je sais, ils sont en campagne, on ne peut pas être à la fois en campagne et dans le désert... Pour eux, le canton de Romorantin-Lanthenay est plus important que le Caire et Alexandrie.
IMBÉCILES et FUMIERS !

Cette partie du monde qui pourtant nous est si proche leur est désormais totalement étrangère. Les américains pour une fois ont pigé, pour leur plus grand profit.

Site counter

Archives du blog