13 mai, 2013

Balthasar Kłossowski (de Rola), dit "Balthus" faisait la morale aux pensionnaires de la Villa Medicis



Entendant aujourd'hui à la radio Thadée Klossowski parlant sans passion de son journal sans intérêt,  je pense à son père.
Nommé directeur de la Villa Médicis par son copain Malraux qui lui offrait ainsi une sinécure dans l' un des plus beaux endroits du monde après le Taj Mahal, l'artiste déjà  unanimement reconnu dont on pourrait penser qu'il était détaché des contingences matérielles,  veillait avec soin au règlement et à la morale de la Maison et pondait le cas échéant, entre deux toiles représentant des fillettes pré-pubères et souvent peu vêtues,   des circulaires dactylographiées de petit fonctionnaire besogneux, invitant in fine les pensionnaires à la plus élémentaire et peu artistique délation. A se demander s'il ne cherchait à savoir qui couchait avec qui... 
Administrativement glauque autant que, ce qui n'enlève rien à son talent, peintre d'inspiration crypto-pédophile,   Ah ! le grand homme que voilà.

Je tiens ce document d'une merveilleuse amie Grand Prix de Rome de Musique qui fit sont  séjour à Rome sous l'invraisemblable  Balthus. 


2 commentaires:

daniel a dit…

Mise à part la délation qui semble si facilement partagée par tous ceux qui ne cherchent qu'à se faire bien voir du bon dieu afin d'en soutirer quelques indulgences, ceux qui ne méritent même pas d'aller se faire foutre, je voudrai te faire part de ceci : j'écoute ne boucle une des dernières d'Anne Sylvestre que tu peux écouter ici : http://www.annesylvestre.com/
J'enverrai bien cette chanson, "C'est juste une femme" à ta nièce "Lesa faker" mais je n'ose pas.
Ô toi Tonton Le Flingueur, je te laisse juge de la lui transmettre ou pas, après avoir écoutée cette très forte chanson.
Par prudence, de peur de la froisser et sans vouloir t'obliger à quoi que ce soit... bien entendu !
Daniel

P. P. Lemoqeur a dit…

Tu ne risques rien... Comme moi, un peu, elle n'est pas du genre à laisser les gens se risquer...

Site counter

Archives du blog